All Articles

Lettre ouverte à notre fils Michael-Aristote Diasonama (Madi)!

Cher Michael-Aristote,

Pendant 9 mois dans le ventre de ta maman, nous t’avons senti grandir, vu bouger, donner des coups à maman. Nous essayions souvent d’imaginer à qui de nous deux tu ressemblerais le plus, quelle taille tu aurais, de qui tu tiendras ton sourire, etc. Je me rappellerai toujours de notre première échographie, c’était juste un moment magique de voir que tu prenais place et grandissait dans le ventre de maman. Rien de ceci n’est pourtant comparable à ce que nous avons éprouvé en cette fameuse journée du 7 mai 2019.

En effet, à 6h31 ce 7 mai 2019, plus de trois minutes après ta naissance, je n’avais pas toujours trouvé les mots pour te souhaiter la bienvenue tellement que j’étais choqué de finalement te rencontrer. J’entendais l’infirmière me dire: “C’est ton fils, dis-lui quelque chose”. J’avais l’impression qu’elle était à des milliers de kilomètres tellement j’étais emporté par la beauté de ce nouvel être devant moi. Tu étais juste plus beau, plus mignon qu’on ne pouvait l’imaginer dans nos rêves le plus fous (et crois moi, nous en avions fait des rêves).

Aujourd’hui, 24 jours après ta naissance, nous voulons te souhaiter la bienvenue au monde en t’adressant notre toute première lettre que nous espérons que tu pourras lire très bientôt 😉.

Une photo des mains de Michael

Nous sommes prêts à tout donner pour que tu sois le kid le plus heureux au monde.

Madi, nous ne savons pas comment mettre en mots l’effet de ton arrivée dans nos vies. Mais une chose est sûre, notre vie ne sera plus jamais la même. Nous sommes prêts à tout donner pour que tu sois le kid le plus heureux au monde, que tu ne manques jamais de rien. C’est vrai que nous ne pourrons te promettre la lune ou mars (peut-être dans 10 - 20 ans); Cependant nous te promettons que nous ne lésinerons pas sur les moyens afin d’être les meilleurs parents possibles pour toi. Nous te donnerons tout l’amour que nous sommes capable de donner et bien plus.

Tu veux être médecin comme ta mère, ingénieur comme ton père ou même le premier premier-ministre noir du Canada ? Nous serons toujours là pour te soutenir dans tout ce que tu voudras faire.

Tu sais, tu es né le jour de l’anniversaire du début de la légende de Michael Jordan (Non, tu ne t’appelles Michael à la suite de Michael Jordan, rassures-toi 😜), le jour du “The Shot”. Pour moi, ce n’est pas une coïncidence. Mon rêve est que tu joues un jour en NBA. Je ferai tout pour t’inspirer à aimer et pratiquer ce sport. Cependant comme nos parents l’ont fait avec nous, je t’encouragerai toujours à choisir ta propre destiné. Tu veux être médecin comme ta mère, ingénieur comme ton père ou même le premier premier-ministre noir du Canada ? Nous serons toujours là pour te soutenir dans le destin que tu voudras suivre.

J’espère que nous t’aiderons à connaitre et développer cette relation avec Dieu, le maître de tout temps et des circonstances.

Michael-Aristote, pour ta mère et moi, tu es un don de Dieu. Oui, nous savons que tu grandiras dans une société où l’on ne croit plus vraiment à l’existence de Dieu. Mais tu sais nous, nous refusons de croire que nous sommes juste le résultat d’une explosion cosmique par hasard. Avec tout ce que nous avons traversé, toutes les expériences que nous avons vécues, nous croyons que Dieu existe et c’est bien son existence qui donne un sens à notre vie. Nous espérons que nous t’aiderons à connaitre et développer cette relation avec Dieu, le maître de tout temps et des circonstances.

Photo de Michael qui présente son point.

Rappelles-toi toujours que ta diversité est une force. Utilises la pour contribuer à l’avancement de ton pays, le Canada.

Mon fils bien-aimé, nous savons qu’à une étape de ta vie tu te rendras surement compte que tu es différent de la majeure partie de tes compatriotes de par ta couleur de peau et origine de tes parents. Il y’aura des gens (heureusement moins nombreux au Canada) qui essaieront de te faire sentir moins canadien que les autres. Cependant, nous voulons que tu saches que c’est normal, nous tes parents sommes aussi passés par là. Tu dois plutôt toujours te rappeler que ta diversité est une force. Tu connaitras plus de langues, plus de cultures et tu auras plus d’une façon de voir les choses. Utilises donc cette diversité pour contribuer à ta manière à la société canadienne. La seule façon de te sentir vraiment canadien, c’est d’apporter toi aussi, à ta façon, ta pierre pour construire le Canada de demain.

J’aimerais que tu n’oublies jamais la terre de tes ancêtres, la République Démocratique du Congo. Contribuer à son développement est le meilleur cadeau que tu puisses offrir à ton père.

Enfin, j’aimerais que tu n’oublies jamais tes origines. Oui c’est vrai que tu es avant toute chose, un canadien, puisque né et fort probablement élevé au Canada. Mais j’aimerais que tu n’oublies jamais la terre de tes ancêtres, la République Démocratique du Congo. Etre canadien ne t’empêche pas d’être fièrement congolais. Malgré ses défauts, faiblesses et la pauvreté qui y règne, ce pays reste l’un des endroits le plus magnifique de la terre que j’ai connus. Et de surcroit, ce pays nous a tout donné. Saches qu’il aura en retour grandement besoin de ta contribution, de quelque manière que ce soit, dans son vaste chantier de reconstruction. C’est le meilleur cadeau que tu puisses offrir à ton père. Je compte sur toi 💪🏾.

Au delà de tout ça, le plus grand conseil que nous avons à te donner pour ton passage sur cette terre des humains, c’est d’Aimer ton Dieu de tout ton coeur, toute ton âme et de toute ta pensée et d’aimer ton prochain comme toi même. Nous sommes convaincus que si tu vis par ce principe, tu pourras accomplir tout ce que tu voudras et tu vivras ainsi heureux le reste de ta vie.

Nous t’aimons énormément.
Papa et Maman